vsa:zoom_sur_le_reporting

Zoom sur le reporting

Le reporting de VSA se définit par les pages identifiées comme telle dans le menu : le nom de ces pages est précédé d'une icône spécifique.

Définitions et usage dans VSA

  • Le CA par défaut restitué dans VSA est le Chiffre d'Affaires que l'on pourrait qualifier de production. Véritable information à suivre pour toute activité de conseils et services, mais également pour une vision “bilan comptable”. Selon le type d'affaire (de volet d'affaire), il va s'enrichir d'une certaine manière.
    • Pour une régie, ce CA est lié à l'activité planifiée par les collaborateurs sur une affaire.
    • Pour un forfait avec suivi d'activité au réel (avec intervenants), ce CA prend les jours planifiés de production sur ce forfait.
    • Pour un forfait sans suivi de production, ce CA prendra les échéances de facturation.
    • Pour un apport d'affaire ou une (re)vente, ce CA prendra les échéances de facturation.
    • Les heures supplémentaires attachées à une affaire et avec un tarif horaire non nul seront prises en compte ; qu'elles soient attachées ou non à une pré-facture (voir la page Préparation des factures).
    • Les frais attachés à une affaire ne seront pris en compte comme “refacturés” que s'ils sont attachés à une pré-facture (voir la page Préparation des factures).
      Remarque : dans certains rapports, un “CA frais refacturés” pourra être séparé du CA.
  • Le CA Facturé est le Chiffre d'Affaires correspondant aux factures et aux avoirs comptabilisés, donc émis aux clients.

Remarque 1 : ces deux CA, sont mis en regard pour permettre les analyses d'écarts et de reste à produire/reste à facturer.

Remarque 2 : des paramètres d'application permettent, pour plusieurs rapports commerciaux de CA, de choisir parmi ces deux CA, lequel est à restituer ; c'est un choix d'entreprise et donc de gestion.

  • PCA : Produit Constaté d'Avance qualifie ce qui serait à réalisé pour compenser les factures déjà émises, soit le total des encours positif. Cette information est visible dans la fiche Affaire et dans un rapport PCA/FAE.
  • FAE : Factures A Emettre qualifie le montant à facturer pour être égal à ce qui a été réalisé, soit le total des encours négatif. Cette information est visible dans la fiche Affaire et dans un rapport PCA/FAE.
  • Le PRJ est le Prix de Revient par Jour. Il pourra être plus simplement nommé “Prix de Revient”. Le PRJ se calcule de la manière suivante :
      PRJ = (
      Salaire (pour un salarié) 
      + Prime/Variable soumis à CS 
      + Prélèvements pour un TNS / mandataire social 
      + CS correspondantes à chacune de ces rémunérations
      + Rémunérations non soumises à CS] 
      + Rémunérations des heures supplémentaires avec éventuelles CS
      + Frais du collaborateur qui ne sont pas refacturables
      + Part employeur des chèques déjeuners donnés
      + Part employeur de la mutuelle
      + Part du titre de transport payé par l'employeur
      + Indemnités repas basées sur un nombre moyen annuel paramétré
      ) pour le mois courant ou pour 12 mois (autour du mois courant) 
         => paramétrable pour chaque type de coût 
      / Nombre de jours de l'année (paramètre applicatif)
      x K
  • CS signifie Charges Sociales.
  • Le K est un coefficient résultant de la multiplication d'un “Taux de marge brute cible” et d'un “Taux de structure” (frais de structure, coûts divers lissés (formation,..)). Exemple : 15 % de marge brute attendue et 15 % de frais de structure à intégrer au PRJ donnerait un K égal à 1,32. Il est rappelé que le K se paramètre d'une manière centrale dans les paramètres de l'application (Administration > Paramètres > Paramètres d'application) et qu'il peut être supplanté par les éventuelles valeurs définissables par plage de dates, entité par entité (Sécurité - Entités).

Remarque : VSA gère aussi les cas spécifiques de cumul d'un contrat de travail et d'un mandat social.

Calcul de rentabilité

  • La marge brute (MB) est égale au CA généré moins le coût de revient.
  • Le coût de revient est soit le PRJ multiplié par le nombre de jours, soit le prix d'achat d'un sous-traitant multiplié par le nombre de jours, soit le prix d'achat d'un produit revendu.
  • La rentabilité vaut MB/CA.
  • vsa/zoom_sur_le_reporting.txt
  • Dernière modification: 15/07/2019 11:22
  • de Clémence CANNEVIERE